Préservation

Les constats


Les forêts primaires, c’est-à-dire les forêts qui n’ont jamais connu l’intervention de l’homme au cours de leur histoire, sont des réserves de biodiversité et un régulateur essentiel du climat.


Elles ne représentent plus aujourd’hui que 1/3 des forêts du monde.


Chaque année, plusieurs millions d’hectares de forêts primaires sont déboisées. 4,1 millions d’hectares ont disparu en 2022 à l’échelle de la planète, soit l’équivalent de onze terrains de football par minute.


Sur le continent européen, la dernière forêt primaire se trouve en Pologne. C’est la forêt de Bialowieza qui s’étend sur 142 000 hectares. Mais elle est particulièrement menacée.

Association Francis Hallé pour la forêt primaire

Faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest

Créée en 2019 pour soutenir le message porté par le botaniste Francis Hallé en faveur des forêts primaires, l’Association Francis Hallé pour la forêt primaire a pour objectif de faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest. Ce vaste espace de 70 000 hectares minimum doit évoluer de façon autonome, sans intervention humaine et sur plusieurs siècles (800 à 1000 ans), afin de permettre le renouvellement et le développement de sa faune et de sa flore. L’association a défini plusieurs axes d’actions :

 

  • L’étude des potentiels secteurs d’implantation, en plaine française transfrontalière pour un projet à l’échelle européenne. Deux zones ont été ciblées : les Ardennes franco-belges et les Vosges franco-allemandes.
  • L’étude des conditions de faisabilité : enjeux scientifiques, juridiques, fonciers, financiers, sociaux, économiques, politiques, etc.
  • L’évaluation de l’acceptabilité du projet auprès des acteurs territoriaux au niveau local, national et européen : forestiers, collectivités, institutions publiques, usagers…
  • La scénarisation et la prospective
  • Le partage des données et la mise en place de conférences citoyennes.

Notre soutien

La Fondation Iris soutient depuis plusieurs années l’engagement de Francis Hallé en faveur de la survie des forêts primaires tropicales et de la renaissance d’une forêt primaire en Europe. Ce soutien a porté en particulier sur :

  • la publication de trois livres sur le travail de terrain de Francis Hallé (éd. Muséo, 2017)
  • une mission botanique au Gabon en 2019
  • la réalisation et la diffusion du film Poumon vert et tapis rouge de Luc Marescot en 2019
  • une recherche post-doctorale, réalisée en lien avec le CNRS, sur l’évaluation des conditions d’insertion du projet de forêt primaire en Europe et de l’acceptabilité sociale par les usagers locaux, ainsi que des recherches-actions, pour la période 2022-2024.

Dernières nouvelles

Nos autres projets vous intéressent ?

La Fondation Iris soutient la préservation des sites naturels et de la biodiversité, promeut la recherche et les expéditions scientifiques pour l’acquisition de savoirs sur les espèces, les écosystèmes et les solutions pour enrayer les déséquilibres. Elle encourage également les actions de sensibilisation et d’éducation à la nature