Capture d’écran 2019-10-14 à 13.11.55.pn
Logo Fondation Iris

SOUTIENS À L'AGROÉCOLOGIE

 

Association LOL

L’association franco-ivoirienne Life on Land, soutenue par la Fondation Iris a porté son premier projet, Koonan en Transition à partir du début de l’année 2020.

 

Situation Koonan en Côte d'Ivoire
Situation Koonan en Côte d'Ivoire

Le village de Koonan se situe au centre-ouest de la Côte d’Ivoire, dans la région du Bafing, proche de la frontière de la Guinée-Conakry. Koonan est un village de 935 habitants, chef-lieu d’une commune de 6553 habitants répartis dans 14 villages environnants. On y trouve une école et un collège ouvert en 2018.

press to zoom
Sensibilisation
Sensibilisation

press to zoom
Salaheddine Chikh Salah participe à l’édification d’un projet d’éducation en lien avec l’écologie et
Salaheddine Chikh Salah participe à l’édification d’un projet d’éducation en lien avec l’écologie et

press to zoom
Situation Koonan en Côte d'Ivoire
Situation Koonan en Côte d'Ivoire

Le village de Koonan se situe au centre-ouest de la Côte d’Ivoire, dans la région du Bafing, proche de la frontière de la Guinée-Conakry. Koonan est un village de 935 habitants, chef-lieu d’une commune de 6553 habitants répartis dans 14 villages environnants. On y trouve une école et un collège ouvert en 2018.

press to zoom
1/8

 

Ce projet a pour objectif de participer à réduire l’exode rural qui touche la commune de Koonan, située dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire, à la frontière guinéenne en travaillant sur deux axes :

  • l’agroécologie : après un diagnostic initial sur le terrain, l’objectif est de mettre en place des formations en maraîchage agroécologique (en contre-saison) à destination des groupements de femmes et de jeunes du village et de développer le petit élevage. La stratégie est de former des animateurs endogènes afin qu’eux-mêmes puissent diffuser les pratiques agroécologiques à leurs pairs.

  • la culture et la sauvegarde des savoirs traditionnels : en coopération avec la mairie de Koonan, un ancien foyer des jeunes a été rénové afin d’y mettre en place un centre culturel, comme lieu de passation des savoirs traditionnels, de formation et d’ouverture sur le monde. Ce centre est équipé d’une bibliothèque, d’une ludothèque et d’un espace informatique, ainsi que de salles pour des activités de groupe. Des animations jeunesse, du soutien scolaire et des cours d’alphabétisation y sont également mis en place.

 

Dans le même temps, l’association Life on Land se développe en France et souhaite mettre en place des activités de sensibilisation à l’agroécologie et à la thématique de la migration, des cafés-philo ou encore des bibliothèques de rue.

 

Life On Land.png

 

Vivre avec la terre

ban_sup_vivre_avec_la_terre.png

 

La fondation IRIS a soutenu cet engagement: 

Comment nourrir l’humanité de demain ? Il semble évident que notre modèle agricole actuel, dépendant des énergies fossiles, destructeur des terres et de la biodiversité, émetteur de gaz à effet de serre, ne pourra pas assurer cette tâche. 

 

La Ferme du Bec Hellouin en Normandie, initiée par Perrine et Charles Hervé-Gruyer, expérimente une nouvelle forme d’agriculture, en rupture profonde avec les modèles actuels : l’écoculture, qui se fonde sur l’imitation des écosystèmes naturels. 

livre "vivre avec la terre", ferme du Bec Helloin
livre "vivre avec la terre", ferme du Bec Helloin

 

Maraîchage biologique permaculturel

 

 
Verger marâicher, terrain du Bec Helloin, maraîchage biologique

 

L’association Institut Sylva mène depuis 2011, conjointement avec le SAD-APT et la Ferme biologique du Bec Hellouin, un projet de recherches sur le maraîchage biologique permaculturel. Cette  étude, qui s’est achevée en mars 2015, a ouvert une voie novatrice en faisant la démonstration de la viabilité économique d’une micro-agriculture perma-culturelle.

 

La Fondation Iris considère que ce type d'agriculture innovante et respectueuse de l'environnement est potentiellement une solution à divers problèmes environ-nementaux qui ont été engendrés par une agriculture industrielle dont nous constatons aujourd'hui les aspects négatifs et les limites. En particulier elle a le potentiel de permettre une restauration des sols, des cours d’eau, des paysages et de la biodiversité.

 

La Fondation Iris a soutenu la deuxième phase de recherche et les projets d’essaimage des pratiques permaculturelles de l’Institut Sylva.

 

logo de l'institut Sylva
 

 

Plaidoyer pour une agriculture innovante 

 à impacts positifs

 

fermes d'avenir, agroecologie & permaculture

 

L’Association « Fermes d’Avenir » a pour but :

 

  • l’accompagnement pour la création de fermes et micro-fermes agro-écologiques,

  • la création de documents de référence et  de ressources pédagogiques, pour l’installation de potagers, fermes et micro-fermes pratiquant l’agro-écologie, la permaculture et l’agroforesterie,

  • la mise en place de projets pilotes et d’expérimentations de pratiques culturales innovantes en matière d’agriculture biologique.

 

Cette association  a réalisé un plaidoyer dont le premier objectif est d’établir un bilan quantitatif et qualitatif des bénéfices de fermes maraîchères, appliquant des pratiques agro-écologiques et s’inspirant de la permaculture. L'association a proposé des moyens aux décideurs et élus pour lever les freins à la mise en place de nouveaux projets.

 

La Fondation Iris a soutenu financièrement la création de ce plaidoyer.

logo fermes d'avenir
 

Un centre agroécologique sur le domaine

de l’Abbaye de Saint-Gildas-des-Bois

maraichers dans une serre d'un centre agroécologique

 

En partenariat avec les associations Accès-Réagis et

l'Oasis de Pen An HoatTerre & Humanisme participe à la création d'un centre agroécologique à Saint-Gildas-des-Bois (Loire-Atlantique). Celui-ci aura pour but, à l’échelle du Grand Ouest, de valoriser et diffuser l’approche agroécologique (constats, objectifs, connaissances techniques, savoir-faire savoir-être, pratiques, démarche scientifique).

 

Le soutien de la Fondation Iris a appuyé particulièrement les actions suivantes :

 

  • le diagnostic territorial,

  • la fonction essentielle de coordination et de programmation.

 

logo terre & humanisme, l'agroécologie à taille humaine

 

2ème Colloque Européen sur les Trognes

 
bandeau du second colloque européen sur les trognes

 

Véritables centrales de production renouvelable de proximité, les trognes fournissent du bois d'énergie, du bois d’œuvre et de travail, du bois litière ou du fourrage en fonction des besoins.

 

L’arbre têtard contribue à enrichir son milieu, par l’apport de feuilles et de racines fines décomposées annuellement et restituant au sol divers éléments minéraux. Les troncs des arbres têtards forment de nombreuses cavités et  fissures qui sont autant de lieux de vie attractifs pour une faune variée qui s’y réfugie et s’y alimente. Le bois est une façon durable de stocker le dioxyde de carbone responsable du réchauffement climatique et de le transformer en matière fertile utile à l’agriculture. Les arbres améliorent l’infiltration de l’eau dans les sols, diminuant ainsi les risques d’érosion des sols, et pompent les excès de nitrates et de polluants présents dans l’eau. Enfin, leur effet brise-vent diminue limite le stress hydrique des cultures associées.

 

Avec l’essor de l’agroforesterie, qui renforce l’intérêt et la visibilité des trognes dans les paysages ruraux, ce 2ème colloque européen sur les trognes organisé par l'association française d'agroforesterie les 1,2 et 3 mars 2018 à Sare au Pays Basque avait pour ambition de donner les outils techniques et organisationnels qui permettent la remise en production des trognes dans les territoires.

La Fondation Iris a soutenu cet évènement.

logo agroforesterie