Fondation Iris

EXPÉDITION PAPOUASIE 2016-2017

VIDÉOS

La deuxième  expédition « Sciences et Images » de la Fondation Iris  a eu lieu en Papouasie occidentale entre décembre 2016 et janvier 2017. Réunissant scientifiques et artistes dans une démarche de veille environnementale dans ces régions du globe à forte biodiversité, son objectif principal était de mettre en valeur la biodiversité extraordinaire des régions traversées et d'identifier les dangers qui la menacent, dans le but de sensibiliser à l’importance de la conservation de ce patrimoine naturel hors du commun.

 

MANSUAR

RAJA AMPAT

L'île longue et vallonnée de Mansuar forme avec sa voisine Kri, plus petite et inhabitée,  le côté sud du détroit de Dampier. C'est la zone de plongée la plus populaire de l'archipel de Raja Ampat. Pendant de nombreuses années le seul centre de plongée de cet archipel était installé à Kri, qui est devenu un exemple pour le développement de l'écotourisme dans la région.

 

Quelles heures délicieuses j’ai pu passer à cheminer  dans les cours d'eau secs, pleins de trous d'eau, de rochers et d'arbres tombés, et recouverts par une végétation magnifique. J’ai vite appris à connaître chaque trou, chaque rocher et chaque souche, et je venais à chacun à pas feutrés et en retenant mon souffle pour voir quels trésors il produirait.

 

Alfred Russel Wallace

L'Archipel Malais

BATANTA

RAJA AMPAT

Les forêts de mangroves, à la frontière entre la terre et la mer, ont la capacité unique de résister à l'immersion quotidienne dans l'eau salée. Les arbres ont développé des mécanismes d'adaptation incroyables pour survivre dans ces conditions environnementales extrêmes soit en filtrant, le sel soit en l'excluant de leurs tissus. Les forêts de mangrove fournissent un habitat à une grande variété d'organismes terrestres et marins et sont considérées comme les pépinières des récifs coralliens. Les hommes comptent sur les mangroves pour d'innombrables autres services écosystémiques tels que la protection côtière, la filtration de l'eau et la fixation du carbone.

 

Les villages côtiers de la région de Raja Ampat participent à une compétition de nettoyage, une initiative organisée par le gouvernement local. Le résultat est tout à fait remarquable puisque les villages visités pendant l'expédition étaient impeccables avec très peu de plastique échoué sur les plages. Ce type d'initiative est un grand moteur de changement dans un pays qui compte parmi les plus grands contributeurs au monde de pollution plastique dans l'océan.

 

L'eau était transparente comme le cristal, et teintait la pente rocheuse qui plongeait abruptement dans ses profondeurs insondables avec des couleurs variant de l'émeraude au lapis-lazuli. La mer était calme comme un lac, et le soleil glorieux des tropiques jetait un flot de lumière dorée sur tout le paysage. La scène était pour moi inexprimablement délicieuse. J'étais dans un monde nouveau, et je pouvais rêver des merveilleuses productions cachées dans ces forêts rocheuses, et dans ces abysses azurés.

 

Alfred Russel Wallace

L'Archipel Malais

WAYAG

RAJA AMPAT

Situé à la frontière de l'océan Pacifique, à seulement 10 km au nord de l'équateur, l'archipel de Wayag offre un panorama incroyable de plages immaculées, d'eaux turquoises et de formations karstiques spectaculaires avec des murs presque verticaux surplombant la mer. Les îlots emblématiques en forme de  champignons sont en fait les sommets de montagnes érodées progressivement depuis des milliers d'années et qui continuent à s'enfoncer dans la mer.

 

Les deux médecins français Jean Quoy et Joseph Gaimard, tous deux embarqués comme naturalistes à bord de la frégate française Uranie lors de sa circumnavigation autour du monde (1817-1820), ont été les premiers à décrire une grande partie de la faune marine trouvée dans la région du Raja Ampat dont le requin de récif à pointes noires (Carcharhinus melanopterus).

 

URANIE

RAJA AMPAT

L'île d'Uranie a été nommée en mémoire du passage de la frégate française Uranie lors de sa circumnavigation du monde (1817-1820) sous le commandement de Louis de Freycinet. L'épouse du commandant, Rose Freycinet (née Pinion) était également à bord, déguisée en homme, car la présence des femmes était interdite sur les navires de l'état à cette époque. Elle est devenue la première femme européenne à rendre compte de sa circumnavigation du globe et l'un des oiseaux emblématiques de la Guinée, le Pigeon Impérial du Pignon a donc été nommé en son honneur. L'Uranie a fait naufrage lors de son voyage de retour au large des îles Falkland.

 

LE PASSAGE DE WALLACE

RAJA AMPAT

Exploration de l'étroit passage entre les îles de Gam et de Waigeo que Wallace a eu beaucoup de mal à trouver  lors de son voyage épique entre Seram à Waigeo. La continuité entre la jungle et le récif corallien est fascinante dans ce passage.

 

C’est dans un tel pays, et parmi un tel peuple, que se trouvent ces merveilles naturelles que sont les Oiseaux de Paradis, dont la beauté exquise de forme et de couleur et l'étrange développement du plumage sont faits pour exciter l’émerveillement et l'admiration des personnes les plus civilisées et les plus intellectuelles, et de fournir des matériaux inépuisables à l'étude du naturaliste et à la spéculation du philosophe.

 

Alfred Russel Wallace

L'Archipel Malais

WAIGEO

RAJA AMPAT

Il est 4 heures du matin quand nous partons en quête d'un paradisier endémique de Waigeo : le paradisier républicain. Après 1/2 h de bateau dans la baie de Kabui, nous débarquons dans une petite crique creusée dans une falaise. Nous pénètrons dans la forêt doucement, en file indienne, à la lumière de nos lampes frontales, sans beaucoup parler. Nous avançons au milieu d’innombrables toiles d'araignées. Les chants d’oiseaux enflent au petit jour. Nous prenons place dans un affut à quelques mètres de la scène. Il fait encore nuit noire mais nous sommes à peine installés que le mâle arrive déjà, incroyable petite créature à la tête turquoise, au col jaune vif, à la poitrine noire et au dos rouge finissant par une double queue élastique spiralée bleue.

 

MISOOL

RAJA AMPAT

Misool, à l'extrémité sud de la région de Raja Ampat, présente des paysages karstiques incroyables ainsi que des peintures rupestres préhistoriques réalisées par les premiers colons de Papouasie occidentale. On croit que les peintures remontent à une époque où il était encore possible de marcher du détroit de Torres en Australie à l'île de Nouvelle-Guinée à travers ce qui est maintenant devenu la mer d'Arafura, peu profonde et boueuse.

 

Incroyable nature! Ce lac marin à Misool abrite des millions de méduses endémiques. Ces méduses (tout comme les coraux) sont impliquées dans une relation mutualiste avec les algues zooxanthelles et vivent uniquement de l'énergie du soleil.

 

De nombreux ornithologues, dont Charles Allen l'assistant de Wallace qui passa environ six mois sur Misool, y ont fait des collectes d’oiseaux. Au sud-est de Misool, près des villages de Gamta et Magey, nous remontons la rivière Gam dans un environnement particulièrement riche en oiseaux. Nous y découvrirons pourquoi ces forêts tropicales humides sont si bien nommées "rainforest" (forêts de pluie) en anglais!

 

Misool dans l'archipel de Raja Ampat est situé au coeur du Triangle de Corail. La région abrite la plus grande biodiversité marine sur Terre. À Magic Mountain, l'équipe a eu la chance de plonger avec plusieurs raies manta, la plus grande de toutes les espèces de raies.

Warakaraket est l'une des innombrables îles karstiques de Misool. L'île inhabitée est couverte de forêt dense de la plage au sommet, offrant un habitat à une grande variété de faune et de flore indigènes. Elle est entourée de récifs coralliens vierges accueillant parmi la plus haute diversité marine du monde.

 

Le pays est très rocheux et montagneux, couvert partout de forêts denses, offrant dans ses marécages, ses précipices et ses crêtes en dents de scie une barrière presque infranchissable vers l'intérieur inexploré.

 

Alfred Russel Wallace

L'Archipel Malais

LES CHUTES DE KITI KITI

MONTS KUMAWA

Un grand réseau de rivières souterraines s'étend sous la roche karstique des monts Kumawa, dans l'ouest de la Nouvelle-Guinée. Le sommet de la montagne se trouve à 1 600 mètres mais, malgré l'abondance de l'eau, aucune rivière ne peut être trouvée au-dessus de la ligne des 300 mètres. Ce manque de rivières en altitude est dû à l'infiltration rapide de l'eau dans le karst, érodé au fil du temps par le vent et les intempéries. L'équipe de l'expédition de la Fondation Iris a visité les deux extrémités des monts Kumawa à l'est et à l'ouest.

 

BAIE DE KARAWAWI

MONTS KUMAWA

La baie de Karawawi, protégée par le Cap Papisol au pied des monts Kumawa, était jusqu’à très récemment une zone vierge très riche en biodiversité. L'équipe de la Fondation Iris a observé lors de son passage en janvier 2017 les premiers signes de déforestation.

BAIE DE BITSYARA

BAIE DE TRITON

Les Bagans sont des bateaux de pêche traditionnels qui utilisent de fortes lumières pendant la nuit pour attirer les poissons dans leurs filets. Les navires sont souvent visités par des requins-baleines, les doux géants de l'océan. Les requins-baleines et les pêcheurs  vivent en harmonie car ces requins sont considérés comme de bon augure. En retour, les pêcheurs les nourrissent avec les prises accessoires capturées dans leurs filets.

 

La réalité dépassait les rapports les plus élogieux que j'avais jamais lus sur les merveilles des mers de corail. Il n'y a peut- être aucun endroit dans le monde plus riche en productions marines, coraux, coquillages et poissons.

 

Alfred Russel Wallace

L'Archipel Malais

AIDUMA

BAIE DE TRITON

La péninsule de la Tête d'Oiseau en Papouasie occidentale est un épicentre de  diversité marine avec plus de 1600 espèces différentes de poissons de récif ainsi que 75% des espèces connues de coraux dans le monde. Un vaste réseau de douze aires marines protégées couvrant plus de 3,6 millions d'hectares a été créé pour protéger cette incroyable biodiversité. Le détroit d'Iris sépare la partie continentale de la Papouasie occidentale et l'île d'Aiduma dans la baie de Triton. Il a été nommé après le passage de deux navires lors d'une expédition hollandaise au début du 19ème siècle: Triton et Iris!

 

KAMBURUMI

BAIE DE TRITON

Cet étrange habitant des récifs coralliens peu profonds est un excellent exemple de la séparation des espèces à travers la ligne de Wallace. Il fait partie de la faune marine australienne et se trouve seulement sur le côté est de cette ligne. Il s’agit du bien nommé requin-tapis barbu (Eucrossorhinus dasypogon), maître ès camouflage.

 

RÉGION DE LENGGURU

BAIE DE TRITON

Les forêts pluviales sur les flancs du mont Lamansière dans la baie de Triton, abritent une grande variété d'espèces d'oiseaux, comme le martin-chasseur à longs brins, le cassican à tête noire et le pigeon couronné. Le paradisier petit-émeraude, le magnifique paradisier de Victoria et le paradisier noir peuvent également être trouvés ici. Un paysage sonore incroyable résonne au-dessus des arbres à l'aube lorsque la forêt est encore prise dans le brouillard matinal.

 

Pendant des millions d'années, les formations karstiques de Papouasie ont été soumises à des mouvements tectoniques complexes. En conséquence, la région de Lengguru est caractérisée par l'alternance de plissements montagneux et de profondes vallées isolées. La région est un point névralgique important de la biodiversité qui concentre un grand nombre d'espèces endémiques sur une échelle spatiale relativement petite.

 

DÉTROIT DE LA GRANDE DUCHESSE HÉLÈNE

BAIE DE TRITON

Nikolaï Mikloukho-Maklaï, surnommé le "Papou Blanc", a visité la baie de Triton en 1874 et décrit le détroit entre l'île de Maurawa et le continent comme le « plus beau paysage de toutes les Indes orientales ». Il a nommé ce passage le détroit de la Grande Duchesse  Hélène en souvenir des jours heureux passés ensemble à son palais en Allemagne avant son départ en Nouvelle Guinée. Le même type de paysage a également profondément fasciné Alfred Russel Wallace lors de son voyage à travers l'archipel malais ainsi que tout l'équipage de l'expédition de la Fondation Iris.

 

Fondation Iris, 40 avenue Hoche, 75008 - Paris, France